Au siècle dernier, nous craignions que les combustibles fossiles ne s’épuisent avant de pouvoir trouver une nouvelle forme d’énergie renouvelable. Au siècle actuel, notre principale préoccupation est l’impact environnemental associé au changement climatique, tel que les pénuries d’eau.

Près d’une personne sur dix sur la planète, soit près de 800 millions d’individus, n’a pas accès à des sources d’eau potable. L’accroissement démographique et les conséquences du changement climatique sont une bombe à retardement. Ils généreront de plus en plus de conflits liés à l’utilisation et à la gestion de l’eau.

Le Forum économique mondial et d’autres institutions estiment que d’ici 2030, la demande sera 40 % plus élevée. Malheureusement, la planète ne pourra pas la satisfaire. Cela affectera l’agriculture et augmentera ainsi le prix des aliments.

stress hydrique-pays-monde

Les problèmes comme celui-ci conduisent à des problèmes plus importants, comme les pénuries mondiales d’eau. Les engagements pris dans le cadre des Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies (2015-2030) accordent une grande importance aux problèmes de l’eau. En outre, la pandémie actuelle de COVID-19 (2020) démontre l’importance de l’eau pour prévenir l’infection.

En 2030, la demande en eau sera 40 % plus élevée et la planète ne pourra pas la satisfaire

QatiumAssistant intelligent

D’où vient ce problème ?

Environ 1 % seulement des eaux de surface de la planète sont aptes à la consommation. Bien que cette proportion semble faible, elle est suffisante pour l’ensemble de la population mondiale.

Cependant, la réalité montre que les ressources en eau ne sont pas réparties uniformément sur la planète. En outre, certains comportements humains ont tendance à compliquer et à amplifier ce problème, tels que :

  • Le fait d’habiter des régions dépourvues de ressources en eau. Nous y habitons parce que nous y trouvons d’autres ressources plus importantes pour nous.
  • Le fait de polluer certaines des régions qui abritent les plus grandes ressources en eau.
  • Nous surpeuplons les régions bénéficiant de ressources durables en eau jusqu’à atteindre et dépasser les limites de durabilité.
eau-rareté-rivière-contaminée

Rivières contaminées

Quelques solutions

Il existe plusieurs mesures visant à éviter les pénuries d’eau dans le monde. Voici une liste de quelques exemples :

  1. Conscience sociale : il faut comprendre que l’eau qui sort du robinet, comme par magie, est limitée en quantité. L’eau est un droit, mais l’utilisation responsable de l’eau est également une responsabilité.
  2. Investissement dans l’entretien et la rénovation des infrastructures hydrauliques par les administrations publiques. La plupart des villes ont des fuites d’eau dans plus de 20 % de leur réseau. Ce pourcentage augmente à plus de 50 % de pertes hydriques dans d’autres villes.
  3. Utilisation plus efficace de l’eau désalinisée. Cependant, nous devons garder à l’esprit que la désalinisation de l’eau nécessite une consommation d’énergie importante et a un impact environnemental.
  4. Explorer l’utilisation d’eau recyclée à partir d’eau purifiée. Elle présente un grand potentiel pour l’agriculture et l’industrie, et son utilisation augmente également dans les cadres urbains et domestiques.

Pour résumer, nous avons besoin d’envisager les choses de façon globale. Le problème de pénurie des combustibles fossiles peut être résolu à l’avenir, mais aurons-nous épuisé nos ressources en eau d’ici là ? Sera-t-il trop tard ?